martes, 5 de agosto de 2014

04/08/2014: La glicoproteína P y las interacciones farmacológicas

04/08/2014: La glicoproteína P y las interacciones farmacológicas.


La glicoproteína P está presente en muchos órganos y puede tener efectos importantes sobre la absorción, distribución y eliminación de fármacos. En el último número del boletín Australian Prescriber se revisa su papel en las interacciones farmacológicas (Aust Prescr 2014;37:137-9).

La rifampicina es un inductor de la glicoproteína P y puede reducir la biodisponibilidad de algunos fármacos. Los inhibidores de la glicoproteína P, como el verapamilo, aumentan la biodisponibilidad de fármacos susceptibles. Diversos fármacos, como los bloqueadores de los canales de calcio, ciclosporina, dabigatrán, digoxina, eritromicina, loperamida, inhibidores de la proteasa y tacrolimus, son substratos de la glicoproteína P. 
Una depresión respiratoria (por la administración concomitante de loperamida y verapamilo), la reducción de la eficacia de un inhibidor de la proteasa en la infeccióo por VIH, el rechazo del trasplante o una hemorragia en un paciente tratado con dabigatrán, son posibles consecuencias de estas interacciones.

Es preciso conocer las posibles interacciones farmacológicas relacionadas con el transportador, sobre todo en los pacientes de riesgo, para poder garantizar un tratamiento seguro y eficaz.

http://w3.icf.uab.es/notibg/index.php/item/1474

---------------

Nos produjo del Agreal/Veraliprida en España, gravisimas secuelas severas e irrepersibles por estar indicado por tiempo indefinido. Cuando solo se podía tomar SOLO 3 MESES y bajo estricto control médico pero NUNCA se advirtió.

Los LABORATORIOS SANOFI AVENTIS ESPAÑA, ocultó además de otras muchisimas complicaciones las INTERACIONES CON OTROS MEDICAMENTOS, como :




2. DANS QUELS CAS UTILISER CE MEDICAMENT (INDICATIONS THERAPEUTIQUES)

Ce médicament est indiqué dans le traitement des bouffées vasomotrices invalidantes (bouffées de chaleur)
qui accompagnent la ménopause.
Le traitement ne doit pas dépasser 3 mois.

3. ATTENTION !
• Dans quels cas ne pas utiliser ce médicament (CONTRE-INDICATIONS)
Ce médicament NE DOIT PAS ETRE UTILISE dans les cas suivants :
- hypersensibilité au véralipride ou à l’un des autres constituants du produit ;
- phéochromocytome (atteinte de la glande médullosurrénale provoquant une hypertension artérielle sévère) ;
- tumeur prolactino-dépendante ;
- maladie de Parkinson ;
- en association aux agonistes dopaminergiques (amantadine, apomorphine, bromocriptine, cabergoline,
entacapone, lisuride, pergolide, piribédil, pramipexole, quinagolide, ropinirole) (voir rubrique Interactions
médicamenteuses et autres interactions) ;
- en association aux neuroleptiques antipsychotiques et aux neuroleptiques antiémétiques (voir rubrique
Interactions médicamenteuses et autres interactions) ;
Ce médicament NE DOIT GENERALEMENT PAS être utilisé :
- en association avec l’alcool.
EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE
PHARMACIEN.
• Mises en garde spéciales
- Ce traitement n’est pas un traitement hormonal de la ménopause.
- En cas de mouvements anormaux, consulter votre médecin.
- En cas de douleur mammaire ou d’écoulement de lait, consulter votre médecin.
- En cas de survenue de troubles de l’humeur ou d’anxiété, notamment entre deux cures ou à l’arrêt du
traitement, consulter votre médecin.
- En cas d’apparition de fièvre inexpliquée, de pâleur ou de forte transpiration, il est impératif d’alerter
immédiatement un médecin ou un service d’urgence.
- Afin de dépister un éventuel trouble cardiaque, votre médecin pourra être amené à vous faire pratiquer un
électrocardiogramme.
- En raison de la présence de lactose, ce médicament ne doit pas être utilisé en cas de galactosémie, de
syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase (maladies métaboliques rares).
Veuillez lire attentivement l’intégralité de cette notice avant d’utiliser ce médicament.
• Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.
• Si vous avez d’autres questions, si vous avez un doute, demandez plus d’informations à votre médecin ou
votre pharmacien.
Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez jamais à quelqu’un d’autre, même en cas
de symtômes identiques, cela pourrait lui être nocif.
Véralipride
*XFN13A*
• Précautions particulières d’emploi
Afin que votre médecin puisse adapter la posologie et/ou la surveillance de votre traitement, il est nécessaire
de le prévenir en cas de :
- maladie cardiaque ;
- insuffisance rénale ;
- antécédents de convulsions (ancienne ou récente), épilepsie.
La prise de boissons alcoolisées est fortement déconseillée pendant la durée du traitement.
EN CAS DE DOUTE NE PAS HESITER A DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.
• Interactions médicamenteuses et autres interactions
Ce médicament ne doit pas être utilisé avec certains médicaments (cf. Dans quels cas ne pas utiliser ce
médicament).
AFIN D’EVITER D’EVENTUELLES INTERACTIONS ENTRE PLUSIEURS MEDICAMENTS, notamment certains
médicaments utilisés dans le traitement de la maladie de Parkinson, IL FAUT SIGNALER SYSTEMATIQUEMENT
TOUT AUTRE TRAITEMENT EN COURS A VOTRE MEDECIN OU A VOTRE PHARMACIEN.
• Grossesse - allaitement
Sans objet, ce médicament est uniquement indiqué en cas de ménopause confirmée.
D’UNE FACON GENERALE, IL CONVIENT, AU COURS DE LA GROSSESSE OU DE L’ALLAITEMENT, DE TOUJOURS
DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN AVANT D’UTILISER UN MEDICAMENT.
• Conducteurs et utilisateurs de machines
L’attention est attirée, chez les conducteurs de véhicules ou les utilisateurs de machines, sur les risques de
somnolence attachés à l’emploi de ce médicament.
• Liste des excipients dont la connaissance est nécessaire pour une utilisation sans risque chez certains patients
Lactose.
4. COMMENT UTILISER CE MEDICAMENT
• Posologie
Réservé à l’adulte.
1 gélule par jour pendant 20 jours.
Ce traitement peut être renouvelé en cas de réapparition des troubles, sans dépasser 3 mois de traitement.
• Mode et voie d’administration
Voie orale.
• Fréquence et moment auxquels le médicament doit être administré
SE CONFORMER A L’ORDONNANCE DE VOTRE MEDECIN.
• Durée du traitement
SE CONFORMER A L’ORDONNANCE DE VOTRE MEDECIN.
• Conduite à tenir en cas de surdosage
En cas de prise d’une dose excessive de médicament, prévenir immédiatement un médecin ou un service
d’urgence en raison du risque de survenue de troubles cardiaques graves.
5. EFFETS NON SOUHAITES ET GENANTS
COMME TOUT PRODUIT ACTIF, CE MEDICAMENT PEUT, CHEZ CERTAINES PERSONNES ENTRAINER DES
EFFETS PLUS OU MOINS GENANTS :
Très rarement ont été observés :
- augmentation du volume des seins, écoulement de lait par le mamelon,
- prise de poids,
- somnolence,
- tremblements, rigidité et/ou mouvements anormaux,
- sensation de vertiges lors du passage de la position allongée ou assise à la position debout,
- syndrome de sevrage, dépression et/ou anxiété.
N’HESITEZ PAS A DEMANDER L’AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN ET A SIGNALER
TOUT EFFET NON SOUHAITE ET GENANT, EN PARTICULIER CEUX QUI NE SERAIENT PAS MENTIONNES
DANS CETTE NOTICE.

Laboratorios Sanofi Aventis España: 

COMPAREN Y LEAN LO QUE EN ESPAÑA NOS INDICABA EL:










EL "MENTIR A LA JUSTICIA ESPAÑOLA, NI AÚN CON LA AYUDA DEL MINISTERIO DE SANIDAD POLÍTICA SOCIAL E IGUALDAD DE ESPAÑA".

LABORATORIOS SANOFI SYNTHELABO/SANOFI AVENTIS/SANOFI.

"NO HA HECHO MAS QUE EMPEZAR".


Abraham Lincoln






Publicar un comentario

ASOCIACIÓN "AGREA-L-UCHADORAS DE ESPAÑA" -- N.I.F.: G-65111056

ASOCIACIÓN "AGREA-L-UCHADORAS DE ESPAÑA" -- N.I.F.: G-65111056
Teléfonos: 630232050 / 6618311204 / 636460515 - NUESTRA JUNTA DIRECTIVA ESTÁ FORMADA POR: PRESIDENTA: MARÍA JOSÉ HERRERA RODRÍGUEZ - VICEPRESIDENTA: ROSARIO CARMONA JIMÉNEZ - TESORERA: CONCEPCIÓN GONZÁLEZ PEREZ - SECRETARIA: FRANCISCA GIL QUINTANA

agrealluchadoras@gmail.com PRESIDENTA-618311204-SECRETARIA: 630232050- VICEPRESIDENTA:636460515